Kyoto, l’ancienne capitale du Japon

Kyoto

Kyoto (京都) est une ville située dans la région du Kansai, au centre de Honshû au Japon.  De 794 à 1868, Kyoto a été la capitale Impériale du Japon. 

Aujourd’hui, l’ancienne capitale du Japon est au centre de la culture et des religions puisqu’elle est une ville composée de plusieurs dizaines de Temples bouddhistes et sanctuaires shintoïstes.

Si vous aimez découvrir les Temples et les sanctuaires, Kyoto est une ville magnifique qui a su garder ses coutumes à travers ses rues et ses bâtiments traditionnels.

Que faire à Kyoto ?

Que faire à Kyoto ? - Arashiyama

Forêt de bambous Arashiyama

Que faire à Kyoto ? - Fushimi-Inari Taisha

Sanctuaire Fushimi-Inari Taisha

Que faire à Kyoto ? - Ginkakuji

Temple d’argent Ginkaku-ji

Que faire à Kyoto ? - Kinkakuji

Temple d’or Kinkaku-ji

Aller à Kyoto

Transports

La ville de Kyoto est située dans le Kansai, donc la gare est accessible par plusieurs moyens de transports selon votre gare de départ.

Pour les régions en dehors du Kansai, vous pouvez soit prendre le Shinkansen soit prendre l’avion. Par contre il n’y a pas d’aéroport à Kyoto, ce qui vous obligera à atterrir à l’aéroport d’Osaka par avion.

En partant de Osaka, vous pouvez rejoindre la ville de Kyoto par l’itinéraire suivant :

1. Vous devez utiliser la ligne de train « Tokaido-Sanyo Line » et vous devez vous arrêter à la station Kyoto.

Informations

Pour aller à Kyoto, vous pouvez acheter un ticket de train, utiliser votre carte de transport ou profiter du JR Pass.

Pour les villes du Kansai, vous pouvez prendre des trains locaux ou JR pour vous déplacer jusqu’à Kyoto.

JR Hokkaido

JR Hokkaido

Trains JR Hokkaido dans la région Hokkaido.

JR East

JR East

Trains JR East dans les régions Tôhoku et Kantô.

JR Central

JR Central

Trains JR Central dans la région Chûbu.

JR West

JR West

Trains JR West dans les régions Kansai et Chûgoku.

JR Shikoku

JR Shikoku

Trains JR Shikoku dans la région Shikoku.

JR Kyushu

JR Kyûshû

Trains JR Kyûshû dans la région Kyûshû.

Horaires et tarifications

EntréesHorairesTarifications
Forêt d'ArashiyamaOuvert 24h/24Gratuit
Sanctuaire Fushimi-Inari TaishaOuvert 24h/24Gratuit
Temple Ginkaku-ji
- Du 1er mars au 30 novembre :
- Du 1er décembre à fin février :
Selon les périodes :
8h30 - 17h00
9h00 - 16h30
- Adulte : ¥500
- Pour les primaires et collégiens : ¥300
Temple Kinkaku-ji9h00 - 17h00- Tout le monde : ¥400
- Pour les primaires et collégiens : ¥300
Temple Kiyomizu-dera
- La journée :
- Événement saisonnier :
Selon les périodes :
6h00 - 18h00
6h00 - 21h30
¥400
Temple Kodai-ji
- La journée :
- Événement spécial de nuit :
Selon les périodes :
9h00 - 17h00
17h00 - 21h30
- Adulte : ¥600
- Pour les primaires et collégiens : ¥250
Palais Impérial Kyoto-Gosho/Gratuit
Temple Tenryû-ji : Jardin Sogenchi8h30 - 16h50- Pour les lycéens et plus : ¥500
- Pour les primaires et collégiens : ¥300
- Pour les préscolarisés : Gratuit

Visiter Kyoto

Couverture article Kyoto

Kyoto est sans aucun doute la plus belle ville que j’ai pu visiter jusqu’à maintenant au Japon. L’ancienne capitale du Japon me fait fortement penser à Kamakura puisqu’il est possible de visiter presqu’autant de Temples bouddhistes et de sanctuaires shintoïstes dans chacune de ces deux villes.

Pour visiter les principaux sites touristiques de Kyoto aux quatre coins de la ville, je pense que deux grandes journées peuvent être suffisantes. Et si vous avez mis assez de côté, vous pouvez même profiter d’une nuit dans un ryokan. Lorsque j’aurai l’occasion de retourner à Kyoto, je passerais certainement pour la première fois une nuit dans un de leur ryokan afin de ressentir au maximum la culture japonaise.

Au-delà des plus grands sites touristiques de Kyoto, il y a bien entendu de nombreux temples et sanctuaires bien moins populaires à découvrir. Et si vous souhaitez visiter Kyoto dans son intégralité, une à deux journées supplémentaires vous seront utiles.

Comme certains temples ou sanctuaires sont situés les uns à côté des autres, vous pouvez parfaitement vous promener dans les jolies petites rues traditionnelles de Kyoto. Dans d’autres cas, vous seriez obligés d’emprunter des trains locaux ou plusieurs bus pour vous rendre à divers lieux touristiques.

Senbon torii
Pagode et Kyôdô
Photo façade extérieure du Temple Tenryû-ji

Au mois de mai 2020, c’est en pleine crise sanitaire du covid-19 que je me suis rendu pour la première fois à Kyoto. La première journée, j’ai tout d’abord visité l’Est de Kyoto en commençant par le fameux sanctuaire Fushimi-Inari Taisha connu pour ses 10 000 torii. Avant de découvrir Kyoto, j’avais déjà vu des photos sur ces sites touristiques mais une fois sur place, j’ignorais vraiment à quel point ce sanctuaire était si impressionnant. Les torii sont vraiment imposants, larges et vous emmènent à quelques kilomètres à pied au cœur de la montagne Inari. La promenade dure environ 2 heures, et je vous recommande de prévoir les chaussures de randonnées pour escalader les nombreux escaliers.

Après cette longue promenade, je suis allé manger des tempura dans un restaurant avant de poursuivre la visite. Ensuite j’ai longé une longue rue en hauteur afin d’atteindre le grand Temple Kiyomizu-dera. Le Temple de l’eau pure est incroyablement grand puisqu’une première partie est composé d’un grand portail protégé par deux statues de lions, de nombreux bâtiments traditionnels dont une grande pagode rouge. La deuxième partie du Temple nous emmène au pied de la montagne de l’Est de Kyoto en traversant un immense bâtiment traditionnel en bois.

À la suite de cette merveille, je me suis promené dans les rues traditionnels de Kyoto afin de rejoindre le Temple Kodai-ji et la grande statue Ryozen Kannon. Ce jour-là j’ai eu énormément de chance car j’étais le seul touriste à visiter ces sites touristiques normalement bondés de monde. Malheureusement à 16h30, mon téléphone et ma batterie externe montraient des signes de faiblesse ce qui m’obligea à mettre fin à cette première journée en rentrant à Osaka.

Photo façade extérieure du Temple Tenryû-ji
Architecture du Palais Impérial
Le Temple d'argent de Kyoto

La deuxième journée, je me suis rendu à l’Ouest de Kyoto en commençant par visiter le Temple Tenryû-ji puis j’ai traversé la forêt de bambous Arashiyama. Le Temple Tenryû-ji est le plus beau Temple d’Arashiyama et bien qu’il est moins populaire que les autres temples de Kyoto, il fait parti des temples que j’ai le plus apprécié. Ce jour-là, j’avais l’impression d’avoir privatisé le Temple Tenryû-ji à moi seul. En effet, le Temple venait à peine d’ouvrir ses portes que j’ai pu profiter de son environnement dans le plus grand des calmes. De plus, il faisait si beau que cela me donnait l’impression d’être dans une sorte de petit paradis. J’ai poursuivi ma visite en me promenant entre les longs bambous de la forêt Arashiyama en découvrant ses petits jardins en montagne.

Après Arashiyama, j’ai rejoint le Temple d’or de Kyoto à la marche. Mais selon moi, je vous recommande de prendre un bus car la marche à pied est relativement longue. Une fois sur place, je me suis reposé sur l’espace aménagé avant de reprendre la promenade. Une fois de plus, j’étais seul et admirer le Temple d’or sans encombre est un véritable spectacle ! Le soleil reflétait sur la magnifique architecture du pavillon d’or au pied d’un grand étang.

Ensuite, j’ai pris un bus pour me rendre au Palais Impérial Kyoto-Gosho. Le Palais impérial de Kyoto est immense et recouvert par un grand et long mur. L’entrée gratuite mais surveillée vous permettra d’admirer la jolie architecture de couleur rouge et très bien entretenue du Kyoto-Gosho.

Enfin, pour terminer ma deuxième et dernière journée à Kyoto, j’ai repris un bus pour me rendre à nouveau à l’Est afin de visiter les Temples qui me manquaient lors de la première journée.

J’ai donc visité le Temple d’argent où j’étais une fois de plus seul puisque cette fois-ci le Temple d’argent allait bientôt fermer. À la fin de cette visite, j’avais prévu de me rendre au sanctuaire Heian-jingu mais je n’avais pas le temps de m’y rendre avant sa fermeture.

Lorsque je reviendrais au Japon pour un futur voyage, je prévois déjà de retourner dans cette fabuleuse ville japonaise car bien entendu je souhaite découvrir tous les autres Temples et sanctuaires. En effet, mise à part les lieux touristiques dont je vous ai parlé dans cet article, vous pouvez également visiter : le monastère Zen Ryoanji, le quartier de Gion, le marché Nishiki, le sanctuaire Saijosho Daigengu, le château Nijô-jô, le sanctuaire Yasaka-jinja, le Temple Nanzen-ji et enfin le Temple Tofuku-ji.

Pour conclure sur ce séjour à Kyoto, je ne peux que vous recommander de visiter à votre tour cette magnifique ville aux portes des Temples et sanctuaires qui est aujourd’hui mon plus grand coup de cœur.

Les 3 sites touristiques qui m’ont le plus marqué et que j’ai le plus aimé sont : le sanctuaire Fushimi-Inari Taisha, le Temple Kiyomizu-dera et le Temple Tenryû-ji d’Arashiyama. Et vous, quels étaient les Temples ou sanctuaires que vous avez le plus apprécié ?

Photos de Kyoto

Portail du Temple Shitennô-ji à Osaka
Lanternes du Temple Shitennô-ji à Osaka
Au cœur de la forêt de bambous
Grand cimetière au Sanctuaire
La Porte Nio-mon
Jardin du Temple Tenryû-ji

Bons plans à Kyoto

Les bonnes adresses

icône appareil photo

Circuit de voyage à Kyoto : de l'Est à l'Ouest

Après avoir visité Kyoto, je pense que le meilleur itinéraire est de commencer votre séjour par le sanctuaire Fushimi-Inari Taisha en remontant vers le Nord jusqu’au Temple d’argent.

Ensuite, vous devez prendre un bus pour aller au Palais impérial de Kyoto au centre. Puis de prendre à nouveau un bus pour visiter l’Ouest de Kyoto.

icône Temple Tenryû-ji

Une nuit dans un ryokan

Pour visiter Kyoto, passer la nuit dans un ryokan est selon moi la meilleure façon de profiter pleinement de ce séjour exceptionnel. Mais aussi d’éviter de reprendre le train pour retourner à votre hôtel, surtout si vous logez à Osaka.

Cet article vous a plu ?

Soyez au courant de la sortie des nouveaux articles

Vous aimerez aussi…

Les derniers guides de voyage

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *