Kodai-ji, connu pour son art du Maki-e

Le Temple Kodai-ji

Kodai-ji (高台寺) est un temple bouddhiste situé à l’est de Kyoto près de la statue Ryozen Kannon.

Il a été fondé en 1606 par Nene, la veuve de Toyotomi Hideyoshi (deuxième des trois unificateurs du Japon durant la période Sengoku), afin de prier pour son défunt mari.

Le Temple Kodai-ji est connu pour son Maki-e, une forme de l’art du laque pratiqué au Japon et pour ses jardins qui font parti du patrimoine culturel du Japon.

Aller au Temple Kodai-ji

Transports

En partant d’Osaka pour aller à Kyoto :

1. Vous devez prendre la ligne de train « Tokaido-Sanyo Line » et vous devez vous arrêter à la gare Kyoto.

2. À partir de la gare de Kyoto, vous devez rejoindre la station de bus « Kyoto Eki Mae ».

3. À la station, vous devez prendre le bus n°206 et vous devez vous arrêter à la station « Higashiyama Yasui ».

4. Enfin, vous devez marcher 5 min en direction du Temple Kodai-ji.

Informations

Pour aller au Temple Kodai-ji, vous pouvez acheter un ticket de train ou utiliser votre carte de transport.

Tokaido Sanyo-Line

Tokaido-Sanyo Line

Vous pouvez prendre ce train à partir de la gare d’Osaka.

Icône de bus

Bus n°206

Vous pouvez prendre ce bus à partir de la station Kyoto Eki Mae.

Horaires et tarifications

Entrées du Temple Kodai-jiHorairesTarifications
De jour :9h00 - 17h00- Adulte : ¥600
- Pour les primaires et collégiens : ¥250
Évènement spécial de nuit :
- Le 23 octobre
- Le 13 décembre
17h00 - 21h30- Adulte : ¥600
- Pour les primaires et collégiens : ¥250
Parking/¥600 (1 heure)
Trains : Aller-Retour
- Gares d'Osaka à Kyoto
/¥1600
Taxi/¥500 (2 heures)
Bus/¥1000 (1 heure)

Visiter le Temple Kodai-ji

Carte du Temple Kodaiji

Après ma visite au Temple Kiyomizu-dera, je me suis promené dans les jolies petites rues traditionnelles de Kyoto en rejoignant le site du Temple Kodai-ji. En regardant la carte ci-dessus, nous pouvons distinguer trois espaces touristiques :

  • La statue Ryozen Kannon (en haut à droite),
  • Le Temple Kodai-ji (en haut à gauche),
  • Le Musée Kodai-ji (en bas au centre).

Avant de visiter le Temple Kodai-ji, j’ai tout d’abord découvert la grande statue Ryozen Kannon située à seulement 2 minutes à pieds. Comme la fin de journée était proche, je n’ai pas visité le musée Kodaiji mais si vous avez le temps, n’hésitez pas à visiter tout le site. L’ensemble de la visite doit durer environ 2h.

Photo façade extérieure du Temple Tenryû-ji
Photo des fleurs bleues du jardin du Temple Tenryû-ji
Photo d'un jardin près du Temple Tenryû-ji

La visite au Temple Kodai-ji est plutôt agréable, bien que ce jour-là le temps n’était pas de mon côté. Au Temple Kodai-ji, j’étais une fois de plus seul sans le moindre touriste aux alentours, ce qui m’a permis de ressentir la paisibilité de ses jardins et ses bâtiments traditionnels.

Lorsque je suis arrivé sur le site du temple Kodai-ji, je me suis tout d’abord dirigé vers un premier bâtiment où je devais retirer mes chaussures pour marcher sur le sol en bois. À l’arrière du bâtiment se trouvait une guide japonaise présente pour expliquer l’histoire et la culture du jardin de sable de couleur. En me voyant arriver, elle m’a demandé gentiment en japonais si je comprenais le japonais. Je lui ai répondu que je comprenais le japonais, puis elle a aussitôt enchaîner deux phrases en japonais qui ont suffit pour me perdre. Je lui ai donc poliment répondu que je n’avais pas compris, et elle m’a donné un prospectus sur le jardin pour lire tranquillement.

Si ce temple est connu pour son art du Maki-e, c’est parce-que il possède de nombreux objets culturels, mais aussi des peintures, dont une de Hideyoshi, ainsi que des textiles, et une cloche de bronze. Le Maki-e est une forme de l’art du laque (résine qui vient de la sève) pratiqué au Japon. La surface laquée est couverte de poudre d’or ou d’argent. Cette technique a surtout été développée à l’époque de Heian (794–1185) et s’est épanouie à l’époque d’Edo (1603–1868).

Ensuite j’ai poursuis ma promenade à travers les différents jardins et même une forêt de bambous. Et à la sortie de la forêt de bambous, j’ai découvert une énorme tête en pierre d’une belle sculpture d’un dragon.

Photos du Kodai-ji

Jardin de sable de pierres en couleur
Un joli pont couvert au-dessus d'un étang
Jardin du Temple Kodaiji
Une forêt de bambous
Entrée vers un des bâtiments du Temple Kodaiji
Une tête de dragon

Bons plans au Kodai-ji

Les bonnes adresses

icône Kyoto Gosho

Le Temple Kiyomizu-dera

Le Temple Kiyomizu-dera se situe à 16 min à pied

icône Temple Tenryû-ji

Le Temple Ginkaku-ji

Le Temple Ginkaku-ji se situe à 30 min en bus

icône Kyoto Gosho

Le Palais Impérial de Kyoto

Le Palais Impérial de Kyoto se situe à 25 min en bus

Cet article vous a plu ?

Soyez au courant de la sortie des nouveaux articles

Vous aimerez aussi…

Les derniers guides de voyage

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *