Kamakura

Guide à Kamakura

Transport

Trains & métros

Visite

Découverte

Organisation

Préparez-vous

Commentaire

Votre avis

Kamakura (鎌倉) est une petite ville située dans le sud de Tokyo en bord de mer, dans la préfecture de Kanagawa. Chaque année, de nombreux touristes découvrent cette magnifique ville à la fois pour son grand bouddha, mais aussi pour ses dizaines de temples bouddhistes et ses sanctuaires shinto.

Si vous aimez contempler les temples et sanctuaires, Kamakura est idéale. Profitez donc de votre séjour pour découvrir la magnifique petite ville de Kamakura située à seulement 1 heure de la capitale. Et si vous avez profité du Free-Pass proposé par la compagnie ferroviaire Odakyu, vous pourrez compléter votre séjour à Enoshima.

Se rendre à Kamakura

Informations

Pour aller à Kamakura, sachez que vous pouvez profiter d’un free pass pour réduire les frais de votre voyage à Kamakura.

Le free pass Enoshima-Kamakura s’achète à la gare de Shinjuku et réduit le coût de votre trajet entre les gares de Shinjuku à Katase-Enoshima, de « Katase-Enoshima » à « Fujisawa » et enfin de « Fujisawa » à « Kamakura ».

Avant de rejoindre la station de Shinjuku, il est recommandé d’utiliser une carte de transport Suica (8€) que vous pouvez recharger facilement. En possédant une carte de transport Suica, vous gagnerez du temps à chaque changement de gare.

Guide d’utilisation : carte de transport Suica

Free pass pour aller à Kamakura

Free pass : Enoshima-Kamakura

Free PassDuréeTarifs
Free Pass Enoshima-Kamakura : Aller-Retour1 jour- Adultes : ¥1520
- Enfants : ¥770

Transports à Kamakura

Odakyu Line Logo

Odakyu Line

Accessible à partir de la gare de Shinjuku

Enoden Line logo

Enoden Line

Accessible à partir de la gare de Fujisawa

Découvrir Kamakura

Visite guidée à Kamakura

Visite

Lieux à visiter

Restaurant

Un petit creux ?

Activité

Événements

Voir plus

Plus de guides

Un matin, avec deux amis français et un ami allemand, nous avons décidé de partir en direction de Kamakura. Cela faisait un moment que j’entendais beaucoup de bien de cette ville en bord de mer, alors j’étais très curieux à l’idée de visiter Kamakura. Ce jour-là nous avions eu beaucoup de chance puisque le ciel était entièrement bleu et il faisait très bon.

Lieux populaires à Kamakura

En arrivant à la gare, vous trouverez une carte de la ville avec 5 circuits qui vous mènent aux temples et sanctuaires. Chaque circuit vous indique les directions que vous devez emprunter pour vous rendre aux différents lieux touristiques.

Avec mes amis, nous avons décidé de nous promener sans suivre de circuit spécifique. À partir de la gare, nous avons marché en direction du Grand Bouddha. Il est possible de prendre un bus pour vous déplacer plus rapidement à chaque lieu touristique. Comme il faisait beau, nous avons marché à peu près 15 minutes avant d’arriver au Temple Kôtoku-in, là où se situe le Grand Bouddha (Daibutsu). Puis nous avons rejoint le Temple Hasedera et nous avons terminé la journée au sanctuaire Zeniarai benzaiten.

EntréesHorairesTarifs
Temple Kôtoku-in8h00 - 17h00- Adultes : ¥300
- Enfants (6 à 12 ans) : ¥150
Temple Hasedera8h00 - 17h00- Adultes : ¥400
- Enfants (6 à 11 ans) : ¥200
Sanctuaire Zeniarai benzaiten8h00 - 16h30Gratuit

Manger à Kamakura

Restaurants à Kamakura

En sortant de la gare de Kamakura, et tout au long de votre chemin en direction des temples et sanctuaires, vous trouverez des restaurants divers et variés.

En quittant Tokyo le matin, vous pourrez facilement trouver un bon restaurant à Kamakure pour le midi.

En ce qui me concerne, lorsque je suis descendu à la gare de Kamakura, je me suis rendu directement aux différents temples et sanctuaires. Ce jour-là avec mes amis, je me souviens que nous avions trouvé un petit stand de vente de Taiyaki. Ce sont des desserts en forme de poissons avec de la purée de haricot à l’intérieur. C’est un dessert populaire au Japon.

Activités à Kamakura

Le Temple Kôtoku-in

L’entrée du Temple Kôtoku-in était marqué par un portail avec deux grands gardiens suivi d’un petit bassin où les touristes attendaient leur tour pour se purifier.

Lorsque vous entrer dans un temple pour prier, il est nécessaire de se purifier grâce au Temizu-ya (petit bassin d’eau avec les louches) pour se nettoyer des impuretés.

Ensuite après quelques pas, nous nous retrouvions enfin devant cette gigantesque statue en bronze, assise au milieu de la foule. Je l’avais déjà vu avant en photo mais une fois sur place, on se rend compte à quel point le Grand Bouddha porte bien son nom.

Pour seulement quelques yens, vous pouvez visiter l’intérieur du Bouddha mais comme il y avait beaucoup de monde, nous n’y sommes pas allés. En revanche, un peu plus derrière, vous pouvez retrouver des petits jardins et boutiques de souvenirs. J’ai pu acheter une petite statue de Bouddha en plomb.

Après avoir visité le Temple Kôtoku-in, nous nous sommes rendus au Temple Hasedera qui se trouvait non loin de là où nous nous trouvons. Nous avons donc poursuivi notre chemin à pied en quête de découverte.

Le Temple Hasedera

Quelques minutes plus tard, nous arrivions au Temple Hasedera situé en hauteur par rapport au reste de la ville.

Lorsque vous visitez un temple au Japon, vous remarquerez certainement ces petites statuettes portant un bonnet et un bavoir pour certain de couleur rouge. On les appelle les statuettes Jizô, qui représentent le Bouddha Jizô Bosatsu. Si vous les retrouvez le plus souvent dans les temples et en bord de route, c’est parce-que ce Bouddha a le rôle de protéger les enfants et les voyageurs.

Puis, nous arrivons au palier supérieur, bien plus grand en superficie que les deux précédents car nous pouvions y retrouver à la fois des Temples dans lesquels nous pouvons entrer, avec un premier panorama sur la ville de Kamakura axé bord de mer, un espace détente avec distributeurs automatique, des autels et un petit cimetière.

Enfin, il était possible d’aller encore plus haut avec plus de marches permettant d’admirer un magnifique paysage au dessus de la ville de Kamakura.

En redescendant le haut de la montagne, nous avons poursuivi notre visite au 3ème étage. Ce dernier est tellement spacieux que vous pouvez y rester facilement une heure pour tout photographier.

J’ai particulièrement apprécié la petite forêt de bambou et un petit autel situé à l’opposé. Il y avait encore de petites statuettes en pierre, une grotte éclairée avec des bougies et un jardin.

Après avoir fait le tour du Temple Hasedera, nous avons continué notre chemin en nous dirigeant un peu plus loin vers le sanctuaire Zeniarai Benzaiten.

Le sanctuaire Zeniarai benzaiten

Un kilomètre ou deux plus loin, nous sommes arrivés devant une entrée plutôt originale puisque l’accès au Sanctuaire Zeniarai Benzaiten était creusé dans la montagne.

En sortant de la montagne, c’est en traversant un tunnel de Torii en bois que nous arrivons au centre du sanctuaire.

Ici, c’était bien plus petit que ce que nous avions visité précédemment mais tout autant intéressant à explorer.

Il y a une grotte également éclairée à la bougie, des autels, des boutiques de souvenirs et pâtisseries ainsi qu’un plus petit tunnel de torii en pierre.

Le parc Genjiyama

Enfin pour finir la journée, nous avons rejoint le parc Genjiyama, situé à 5 minutes à pieds du sanctuaire Zeniarai Benzaiten. Ce parc était situé dans une montagne et il était assez vaste, idéal pour se promener entouré des arbres. À un point très précis, par beau temps, il était possible d’apercevoir au loin le Mont Fuji.

Je ne sais pas si c’est parce-que la fin de journée était proche ou que le ciel c’était assombri, mais on peut dire qu’il n’y avait pratiquement plus aucun touriste dans ce parc.

Pendant que nous continuons de visiter, un japonais s’est approché de nous en nous parlant entièrement en japonais. Aujourd’hui, bien que j’ai acquis un niveau conversationnel en japonais, le japonais utilisé par le vieil homme ne me permettait pas de le comprendre.

C’est en nous guidant vers une statue que j’ai compris qu’il voulait absolument nous montrer l’importance de la représentation de cet homme assis. Il s’agit de Minamoto no Yoritomo,  le fondateur et le premier shogun du shogunat de Kamakura au Japon. Il a régné de 1192 à 1199.

Et c’est ainsi que la journée a touché à sa fin.

Parmi les quelques villes que j’ai visité autour de Tokyo, Kamakura est la ville que j’ai le plus aimé. J’y retournerai bien pour découvrir les autres Temples et Sanctuaires.

Bien entendu, en vous rendant dans cette magnifique petite ville, il y a bien d’autres endroits à voir lors d’un séjour à Kamakura. En préparant votre séjour sur 2 journées, il vous sera possible de visiter tous les temples, les sanctuaires et même la plage de Kamakura.

Préparez votre visite à Kamakura

Préparer son sac pour Kamakura

En vous rendant à Kamakura, chaque temple et sanctuaire sont atteignables à pied. Mais comme il y en a un certain nombre, apprêtez-vous à marcher beaucoup.

Pour bien préparer votre visite à Kamakura, je vous recommanderai donc de partir avec une gourde isotherme et d’une batterie portable pour vos appareils.

Tout au long de votre chemin, vous croiserez plusieurs supérettes pour vous ressourcer.

Trouver un guide à Kamakura

Réserver une voiture à Kamakura

Pour visiter Kamakura et ses villes voisines, vous pouvez privilégier la location d’une voiture. Cela facilitera grandement vos déplacements. Un service comme Rentalcars vous permettra de localiser toutes les agences de location de voitures à Kamakura et dans ses alentours.

Réserver un hôtel à Kamakura

logo Booking.com

Ce guide vous a plu ?

Soyez au courant de la sortie des nouveaux guides

Derniers guides à Kanagawa

Partagez votre avis

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ebook - 6 étapes pour s'installer au Japon

Guide offert !

« 6 étapes pour s'installer au Japon »


- 60 pages détaillées de A à Z,

- 6 infographies,

- 5 modèles type pour obtenir votre visa sans erreur

- Dossier validé à 100% !

Envoi réussi ! Veuillez vérifier votre boîte de réception

Shares
Share This