Mon avis sur la guesthouse Pension Sunny Salad à Shizuoka

La première année où je suis parti au Japon en visa étudiant, j’ai principalement occupé mon temps à l’étude du japonais et à côté de cela, je découvrais Tokyo et ses alentours. Lorsque je vivais dans la région du Kanto, j’ai pu visiter les préfectures de Tochigi, Saitama, Kanagawa et Chiba. Mais un jour, je suis sorti pour la première fois du Kanto en direction de la préfecture de Shizuoka pour une bonne raison !

En effet, comme chaque année, au cours de la période de mars à avril, les fleurs de cerisiers autrement appelées « fleurs de Sakura » fleurissent au quatre coin de l’archipel en attirant de nombreux touristes et résidents locaux.

En 2019, j’ai donc décidé de me rendre dans la préfecture de Shizuoka et plus précisément à Kawazu, ville dans laquelle ont fleuri les premières fleurs de Sakura au Japon. Pour me rendre à Kawazu en partant de Tokyo, j’ai donc dû emprunter plusieurs lignes de train et faire une pause dans la guesthouse « Pension Sunny Salad ».

C’est pourquoi dans ce nouvel article, je tenais à vous partager mon avis sur cette guesthouse qui, peut sembler particulière à première vue.

 

Qu’est-ce qu’une guesthouse ?

Une guesthouse comme son nom l’indique en anglais, est une maison pour invités. C’est-à-dire que vous êtes invités à loger dans une maison pendant une ou plusieurs nuits pour vous restaurer. En général une chambre est attribuée à un invité mais de plus grandes chambres permettent aussi à un couple de se reposer. Lors de ces journées de repos, il est possible aussi de discuter avec les propriétaires de la maison.

La chambre d’une guesthouse est généralement bien équipée pour bien accueillir les voyageurs dans leur périple. Par exemple, vous pouvez y trouver : un ou plusieurs lits, un espace pour ranger ses vêtements, une télévision ou même un petit réfrigérateur. Le reste de la guesthouse est partagé avec les autres invités de la maison. Parmi les espaces partagés, vous pouvez trouver : une salle à manger, un salon avec télévision, des toilettes, une salle de bain et un accès à la wifi.

Le fonctionnement d’une guesthouse ressemble à un logement en AirBnb à la différence que pour ce dernier, vous avez les clés du propriétaire pour vivre un certain temps dans l’appartement.

 

Comment trouver une guesthouse au Japon ?

Généralement pour trouver une guesthouse, la meilleure façon est de se rendre directement sur un site web de type annuaire qui référence tous types de logements. Parmi ces sites web, nous pouvons citer « Booking » ou « Tripadvisor » qui vous permettront de vous trouver tous les logements que vous voulez.

Personnellement c’est le site « Booking » qui m’a permis de découvrir la guesthouse « Pension Sunny Salad » qui semblait être la seule guesthouse disponible près de la gare Jogasaki-Kaigan à Shizuoka.

Si vous souhaitez à votre tour découvrir cette guesthouse, je vous invite à vous rendre sur le site de Booking.com et de rechercher le nom « Pension Sunny Salad ».

 

Pourquoi choisir une guesthouse ?

Lorsqu’on voyage au Japon comme partout ailleurs, pour se reposer on aura tendance à penser en premier à lieu à l’hôtel. Et pourtant, je dirais que la guesthouse est plus appropriée.

En effet, un hôtel peut être utile lorsque vous visitez un endroit pendant une à deux semaines. Or il sera plus intéressant de choisir une guesthouse si vous souhaitez vous reposer pour une à deux nuits. Bien que l’un ou l’autre permet de se reposer, je pense que la guesthouse est plus adaptée pour les voyageurs qui se déplacent régulièrement. De plus, il vous sera possible d’en trouver en plus grand nombre que les hôtels.

 

Mon expérience à Pension Sunny Salad

Ce jour-là, j’avais quitté Tokyo en fin de journée pour rejoindre la première étape de mon séjour à Shizuoka. Arrivé à la gare Jogasaki-Kaigan de nuit, j’ai marché à peu près 5min pour arriver jusqu’à la guesthouse « Pension Sunny Salad ». La couleur rose de la maison était peu visible de nuit mais cette dernière était éclairée; le propriétaire de la pension attendait ma venue.

Après quelques salutations et des vérifications de réservation via le site « Booking.com », le propriétaire me donna les clés de ma chambre ainsi que des serviettes de toilette. De mémoire, les chambres étaient situées à l’étage, je me suis déchaussé et j’ai enfilé des chaussons pour rejoindre ma chambre. Cette dernière était constituée d’un lit, avec une fenêtre donnant sur la rue, un petit réfrigérateur, un espace pour déposer mes vêtements et une télévision.

Comme je n’étais pas le seul invité ce soir-là, je devais prendre ma douche à un certain horaire.

Guesthouse Pension Sunny Salad
Guesthouse Pension Sunny Salad depuis la fenêtre
Guesthouse Pension Sunny Salad à l'intérieur

Ce qui m’a interpelé dans cette maison, c’était bien son style et son apparence. En effet, comme vous pouvez le constater à travers les photos, l’extérieur de la maison ne ressemble pas du tout au genre de maisons japonaises. Bien au contraire, l’architecture de la guesthouse ressemblait plutôt au style architectural des maisons en Amérique. Et d’ailleurs il en était de même pour son intérieur. Alors, je ne suis jamais allé en Amérique mais je me suis rappelé de l’architecture (intérieure et extérieure) des maisons dans des films américains.

À l’étage, le sol était entièrement recouvert de moquette, chaque porte étaient identifiée par une image d’une salade composée, de nombreux vieux objets et peluches décoraient l’intérieur et la plupart des meubles étaient également anciens. Mais le tout en parfait état.

En résumé, j’ai passé une excellente nuit à Pension Sunny Salad et j’ai beaucoup aimé le concept de la maison.

Cet article vous a plu ?

Soyez au courant de la sortie des nouveaux articles

Vous aimerez aussi…

Mes autres retours d’expériences au Japon

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *