Visas au Japon

Pour vivre au Japon à long terme pour une période supérieure à 90 jours (3 mois), vous allez devoir vous munir d’un visa. Le visa est un document officiel délivré par l’ambassade du Japon à Paris (pour les résidents français). Vous pouvez voyager au Japon sans visa si votre séjour dure moins de 90 jours.

 

Des visas pour vivre au Japon

 

Il existe plusieurs visas au Japon vous permettant de découvrir le pays du soleil levant de différentes manières. En effet, vous pouvez vivre au Japon en apprenant le japonais, en voyageant à travers tout le pays, en découvrant un art japonais, ou encore en travaillant. Le visa est le meilleur moyen pour découvrir le Japon en profondeur et ainsi avoir une idée du pays.

Voici une liste non exaustive des visas que vous pouvez demander pour découvrir la culture japonaise :

  • Le visa étudiant : ce visa permet d’étudier le japonais dans une école de langue au Japon. Vous avez le droit de pratiquer une activité professionnelle à hauteur de 28 heures par semaine. Ce visa dure 6 à 12 mois minimum et peut être renouvelé jusqu’à 1 année supplémentaire (soit un total de 2 ans maximum).

À lire : Faire sa demande de visa étudiant

 

  • Le visa permis vacances travail (PVT) : ce visa est le plus demandé puisqu’il permet à la fois de voyager, travailler et même étudier le japonais dans une école. En revanche, ce qui n’est pas autorisé est le fait d’utiliser ce visa pour une des trois activités mentionnées précédemment. En effet, avec le PVT vous pouvez par exemple étudier le japonais dans une école, voyager ou encore travailler au Japon. En fait, vous êtes assez libre d’organiser votre propre voyage. Vous avez le droit de travailler sans limite d’horaire à condition de ne pas utiliser ce visa uniquement pour travailler. Ce visa dure uniquement 1 an, il n’est pas renouvelable.

À lire : Faire sa demande de visa vacances-travail

 

  • Le visa culturel : ce visa permet d’apprendre un art du Japon. Il peut s’agir de l’étude de la cérémonie du thé, d’un sport tel que le judo, le karaté et peut-être même le sumo, ou encore la calligraphie ou un instrument de musique comme le taiko. Il est possible de pratiquer une activité professionnelle à hauteur de 28 heures par semaine. Ce visa dure 1 an minimum et peut être renouvelé autant de fois que l’école d’art acceptera de vous enseigner.

 

  • Le visa de travail : ce visa comme son nom l’indique vous autorise à travailler au Japon pendant une période supérieur à 1 an. Après avoir trouvé une entreprise au Japon qui accepte que vous travaillez pour eux plus d’un an, vous pouvez faire une demande de visa de travail. Ce visa peut être renouvelé autant de temps que l’entreprise souhaite vous sponsoriser. Mais seule l’immigration japonaise a le pouvoir de décider de la durée de votre visa (1, 3 ou 5 ans).

 

En ce qui me concerne, j’ai eu la chance de vivre 2 ans au Japon grâce au visa étudiant et au visa permis vacances travail. En obtenant ces deux visas, j’ai pu acquérir une expérience exceptionnelle et très enrichissante.

Choisir un projet pour le Japon

Grâce aux différents visas à votre disposition, selon vos projets pour le Japon, vous pouvez choisir de vous installer au Japon grâce à un visa, de voyager pendant 1 an ou d’étudier le japonais pendant 6 à 24 mois.

S'installer au Japon

S’installer

Vous avez pour projet de vous installer au Japon

Vignette voyager au Japon

Voyager

Vous avez pour projet de voyager au Japon

Étudier au Japon

Étudier

Vous avez pour projet d’étudier au Japon

1. Comment vivre au Japon ?

Pour vivre au Japon, vous pouvez tout d’abord faire la demande d’un visa étudiant, d’un visa permis vacances travail (PVT) ou encore d’un visa culturel. Ces trois visas vous offre une première expérience d’une durée d’un an minimum pour découvrir la culture japonaise.

2. Comment vivre au Japon définitivement ?

À la différence des visas étudiant, permis vacances travail (PVT) et culturel, le visa de travail est un des seuls visas vous permettant de vivre plusieurs années au Japon, et donc définitivement.

Pour vivre indéfiniment au Japon, il faudra donc faire une demande de visa de travail.

3. Quel visa pour le Japon ?

Si vous souhaitez aller au Japon mais que vous ne savez pas quel visa choisir, sachez que chaque visa a sa propre utilité.

Le visa étudiant permet d’étudier le japonais dans une école au Japon pendant 1 an renouvelable jusqu’à 2 ans maximum.

Le visa working-holidays (PVT) permet de voyager en découvrant tout le Japon, il permet aussi de travailler à temps plein mais également d’étudier le japonais dans une école.

Le visa culturel permet de découvrir un art traditionnel du Japon (calligraphie, cérémonie du thé, judo, karaté, etc.) pendant un an minimum et renouvelable.

Ces trois visas vous offrent vraiment la possibilité de découvrir le Japon.

Ensuite, pour vivre défintivement au Japon, il faudra chercher un travail et obtenir un sponsor par l’entreprise. Ainsi vous obtiendrez votre visa de travail.

4. Comment obtenir un visa pour le Japon ?

Pour obtenir un visa pour le Japon, selon votre projet, il faut faire une demande de visa à l’ambassade du Japon à Paris (pour les résidents français).

Si vous voulez étudier le japonais dans une école au Japon, vous devez faire une demande de visa étudiant à l’ambassade du Japon à Paris.

Si vous voulez voyager, étudier un peu le japonais et travailler un peu pendant 1 an au Japon, vous devez faire une demande de visa permis vacances travail (PVT) à l’ambassade du Japon à Paris.

Si vous voulez découvrir un art traditionnel au Japon, vous devez faire une demande de visa culturel à l’ambassade du Japon à Paris.

Si vous voulez travailler définitivement au Japon, vous devez faire une demande de visa de travail à l’immigration japonaise au Japon.

5. Est-ce que je peux étudier le japonais pendant 1 an en visa permis vacances travail ?

Avec le visa permis vacances travail (PVT), il est possible d’étudier le japonais dans une école au Japon pendant 3, 6, 9 et même 12 mois (donc 1 an).

Mais honnêtement, je ne vous le recommande pas. Si vous souhaitez étudier le japonais dans une école, autant faire une demande visa étudiant. Parce-que si vous allez à l’école pendant 1 an avec un PVT, vous devriez aller à l’école tous les jours sans profiter pleinement de votre visa.

En effet, je le rappelle, ce visa permet de voyager à travers tout le Japon ou encore de travailler à plein temps. Cela serait dommage de ne pas en profiter.

6. Combien de temps je peux travailler avec un visa PVT ?

Cette question est très régulièrement demandée et c’est pourquoi je vous en parle ici.

Le visa permis vacances travail (PVT) n’a pas de limite de temps de travail à condition que vous n’utilisez pas ce visa uniquement pour travailler.

7. Quel visa pour travailler au Japon ?

Au Japon, il existe plusieurs manières de travailler dans différents secteurs. Tout va dépendre de la durée.

En effet, avec un visa étudiant et un visa culturel, vous serez autorisés à travailler uniquement 28 heures par semaine et pendant la durée de votre visa. Quand votre visa sera expiré, vous ne pourrez plus pratiquer d’activités professionnelles.

Le visa PVT vous autorise à travailler dans plusieurs secteurs d’activités sans limite d’horaire. Mais votre travail prendra fin lorsque votre visa PVT sera expiré (au bout d’un an).

Quant au visa de travail, il n’y a pas de limite de temps. Tant que l’entreprise décide de vous sponsoriser, vous pourrez continuer de travailler pour elle. Un visa de travail peut durer 1 an, 3 ans ou même 5 ans. Et il est renouvelable.

8. Est-ce que je peux avoir un visa de travail au Japon depuis l'étranger ?

Si vous voulez vous faire sponsoriser par une entreprise au Japon depuis la France par exemple, cela va être clairement très difficile mais selon moi pas impossible.

En effet, pour postuler à une offre d’emploi au Japon, le recruteur va vouloir vous rencontrer pour passer un entretien d’embauche sur place.

Il est possible de passer des entretiens par vidéo-conférence mais un recruteur préviligiera un demandeur d’emploi sur place pour le rencontrer. Et surtout, comme un recruteur souhaite trouver rapidement un nouvel employé, il choisira en premier ceux qui vivent au Japon.

Donc pour obtenir un visa de travail depuis la France par exemple, c’est possible à condition que l’entreprise ne trouve pas de meilleur futur employé que vous. Il va falloir que vous soyez au top niveau.